Emballer des chaussures pour les conférences et autres pensées peu sérieuses sur les chaussures professionnelles

par Janice Klein, Directeur exécutif, Museum Association of Arizona

Je viens de passer cinq jours à Washington D.C., à la réunion annuelle de l’American Alliance of Museums et, alors que je savais que j’avais beaucoup de choses à faire pour me préparer à l’intensité de la surcharge d’informations et relations sociales qui étaient prévues, je me suis retrouvée à me concentrer sur les chaussures que j’avais préparées pour la conférence.

Il y a un truc entre les chaussures de femmes et les conférences. Vous ne pouvez vraiment pas porter des chaussures pour le travail toute la journée alors qu’elle ne sont pas faites pour marcher et rester debout autant que vous le devez. Donc si vous avez deux jours de conférences vous avez besoin de deux paires différentes de chaussures. Vous avez aussi besoin d’une paire de chaussure confortables, et si vous avez une soirée vous avez aussi besoin d’une paire de chaussures habillées. Nous arrivons alors à quatre paires de chaussures pour deux jours. Stupide, non ?

shoes7Pour être honnête il existe des chaussures confortables pour le travail pour les femmes, mais elles peuvent être à un prix prohibitif et franchement, ne sont pas très seyantes. Et, oui, vous pouvez porter des chaussures confortables, mais peu importe leur couleur, elles ressembleront toujours à des chaussures confortables.

Plates et dans une variété de styles et de couleurs, elles sont de plus en plus disponibles, et sont généralement mieux pour piétiner (bien qu’elles ne permettent toujours pas de rester longtemps debout), mais quand vous faites seulement du 1,52m comme moi, un peu de talons est nécessaire pour arriver jusqu’à vos collègues plus grands.

Et il y a autre chose. J’aime, comme beaucoup d’autres femmes – et beaucoup d’hommes aussi – énormément les chaussures. Je suis sûre que c’est sociologique, qu’il y aurait une thèse à écrire ici, mais c’est indéniable que les chaussures sont fun. Honnêtement, est-ce que Sex and the City aurait été si populaire elles portaient toutes des baskets comme c’est en fait le cas à New York ?

shoes11Pour la plupart de mes collègues masculins, ils peuvent tenir avec une seule, ou deux paires, peu importe la longueur de la conférence. Pour être honnête, j’ai remarqué que les hommes commençaient à porter des chaussures confortables, aussi, mais encore une fois, qui regarde les chaussures des hommes ? Et tant que nous sommes sur le sujet des habillements masculins et féminins, la plupart des salles de conférences fixent leur température afin que les hommes soient confortables en costumes-cravate. Cela suppose que le reste d’entre nous portions une variété de pull, vestes et l’indispensable châle. Je pense que ce sont les femmes qui participent à des conférences qui sont responsables du succès continuel du pashmina.

Ruby-Slippers-pin-e1464901309781J’ai aujourd’hui pris l’habitude de prendre avec moi toutes les chaussures que je pourrai porter et j’affine mon choix à trois ou quatre paires (et des vêtements qui peuvent aller avec). Quelques années auparavant, quand j’allais faire des emplettes de dernière minute pour trouver des chaussures je suis tombée sur une solution possible. Quand le jeune vendeur m’a demandé ce que je cherchais, j’ai presque dit “the Ruby Slippers” (chaussures de Dorothy dans Le Magicien d’Oz). Et j’ai ensuite réalisé que c’était exactement ce dont j’avais besoin. Elles vont parfaitement bien à Dorothy, elles vont avec tout (même si en fait elle ne change jamais de vêtements), étaient manifestement confortables même pour marcher de longues distances et danser, sont assurées de succès auprès de tout le monde, et la ramènent à la maison en toute sécurité. Je n’ai jamais trouvé les chaussures, mais j’ai une broche Ruby Slippers que je porte souvent aux conférences.

Quand j’ai dis aux gens que j’étais en train d’écrire sur les chaussures de femmes et les conférences, je ne savais pas si cela allait être marrant, me mettre en colère ou être satirique. J’ai parlé à tellement de femmes – et d’hommes – pour avoir leurs propres histoires de chaussures que j’ai réalisé que ce que j’avais à dire s’est clairement affirmé pour moi, mais aussi pour mes collègues. Donc, non, ce n’est pas stupide de prendre quatre paires de chaussures – ou plus – pour des conférences sur deux jours. A moins, bien sûr, que vous possédiez des Ruby Slippers.

[Note de l’éditeur : l’auteur a fourni des preuves justificatives sous forme d’images des chaussures des personnes de l’AAM. Celles-ci sont montrées ci-dessous.]

Traduction en français par Aurore Tisserand.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

This post is also available in: Anglais Allemand

6 comments

  1. Dixie Neilson dit :

    So, so true! Now imagine that you are like me, I wear a size 4 shoe! Worse, my feet are short AND narrow, a phenomenon shoe manufacturers seem to deny even exists (double A’s widths often start at a size 7 shoe length. Not only is it as hard as Janice says to find an appropriate shoe that can take you from walking miles of conference site halls by day to dancing at night, imagine that you can only fit into 2% of all the shoes you ever see! Thank goodness that kid shoes are getting quite sophisticated (sad for the kids though) but comfort along with style are still very hard to come by!

  2. Aurore T dit :

    I’m doing my luggages for Abu Dhabi…More than 40°C outside, meeting rooms with AC…You can imagine the nightmare…;)

  3. Meagan Brooks dit :

    You are so right. This has often been a source of more consternation for me than the paper I’m supposed to give!

  4. Janice, you are totally correct on all counts. Thank you for the down-to-earth distillation of an important topic.

  5. Ha ha ha ha thanks: interesting subject! I also want a pair of Ruby slippers when attending conferences abroad 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *