Liste de souhaits d’un régisseur : #registrardreams

Nicht in meinem Depot! Superhelden-Fähigkeiten wären manchmal praktisch...

Pas dans ma crypte ! Parfois on a tous besoin de superpouvoirs de régisseurs…

En tant que spin-off d’une discussion qui a suivi la publication d’un article de Sheila Perry au sujet de leur projet de codes à barres aux National Galleries of Scotland (“If it moves, barcode it” ), Dan Smernicki (sur Twitter : @DanSmernicki) a eu l’idée d’un nouveau message sur Registrar Trek :
« Liste de souhaits d’un régisseur. Choses qui « devraient » exister, mais qui pour des raisons infernales n’existent pas ».

Je suppose que vous avez tous des rêves et des désirs : quelques-uns concrets et faciles à réaliser si la Bonne-fée-qui-donne-de-l’argent-pour-la-préservation-des-collections apparaissait (« Vous avez trois vœux archivistiques ») ; d’autres plus futuristes (lunettes magiques qui me laisse voir l’objet que je recherche et l’entoure de rouge sur l’étagère) ; d’autres utopiques (des gants blancs qui restent blancs).

Jusqu’ici nous avons :

  • Dan Smernicki (@DanSmernicki) : un système qui permet de suivre les objets, et les gens, et qui concilie les deux.
  • Me (@RegistrarTrek) : constats d’état “à la volée” et une application qui me dit si j’ai une caisse à préparer.
  • Cecilia Peartree ‏(@ceciliapeartree) : Des oeuvres d’art qui hurlent haut et fort si personne n’a notifié dans la base de données leur changement de localisation.
  • Maggie Mazzullo : Je souhaiterai avoir un sixième sens qui m’alerterai des personnes qui sont/étaient dans la « crypte » à « fouiller » et qui laissent un désordre bouleversant. Une sorte d’alarme qui me ferai apparaitre juste derrière eux et où je pourrai les prendre en flagrant délit.
  • Maggie Mazzullo : Je souhaiterai aussi un système de laser qui ciblerai et désintègrerai les stylos, boissons et autres objets interdits avec lesquels ils viennent dans la zone d’études pour voir les oeuvres.
  • Caitlin (Schwartz) Rumery : Je voudrai ajouter quelque chose à ce qui a été mentionné sur le constat d’état, et proposer des lunettes qui examineraient un objet et me feraient voir chaque lacune, partie instable, ou tout-ce-qui-est-sur-le-point-de-me-rester-dans-les-mains.
  • Caitlin (Schwartz) Rumery : Aussi, un système magique qui créé un « Crystal reports » sur le pouce, basé sur ce dont on a besoin à l’instant-T.
  • Caitlin (Schwartz) Rumery : Enfin, un drone pour suivre mes camions pour que je puisse espionner mon transport et les chauffeurs. Comme cela je peux être sûre qu’il n’y a pas d’affaires louches qui se passent sur la route…

S’il vous plait ajouter votre souhait à la liste, soit en commentant, soit en utilisant le hashtag #registrardreams sur Twitter.

Traduction en français par Aurore Tisserand.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

This post is also available in: Anglais Allemand

5 comments

  1. Dixie Neilson dit :

    I wish there was a law that says all paintings hanging in restaurants must be level. It’s so hard for me to eat while looking at poorly hung artwork. My husband has to make sure my seat does not face one of these poor paintings, for fear I will get up and straighten it (which I have done more than once).

  2. Dan Smernicki dit :

    Latest for the wishlist – smart software which will tell you when inventory records deviate from the norm. Or when someone is going « off-reservation » in their data entry!

  3. Kathy Karkut dit :

    Something to alert me that a custom support was not replaced after someone was taking images or used for a quick display. The object is back on the shelf without its supports and the supports are no where to be found.

  4. Matt Pearson dit :

    Interesting 2009 article on contractor vehicle tracking strategies. things that worked well for me for moving tens of thousands of rare and circulating books from city to city was routine communication with drivers, shippers, and receivers; regular planning meetings (beyond scheduling – route, process, etc.); documentation; and post-project analysis (close-out, post-mortem, etc.). These not only helped with sustaining schedules, but also seemed to keep everyone focused and funny business at a minimum.

Répondre à Dixie Neilson Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *