Sur les quais et les portes

En tant que régisseurs, nous sommes familiers avec les critères, polices et normes. Récemment, j’ai trébuché sur un passage d’une norme du German Industrial Norm (DIN), DIN EN 15946:2011, concernant les procédures d’emballage pour le transport de patrimoine culturel qui recommande que les dimensions extérieures d’une caisse soient plus petites que celles du point le plus étroit qui sera traversé pendant le transport. Et que les petits objets doivent être emballés ensemble s’ils le peuvent et qu’ils ont la même destination (vous pouvez trouver ce passage sous 5.2.1 “Principes généraux”). Ma première réaction fut catégorique :
youdontsay
Plus tard, ma collègue Anne T. Lane m’informa que cela devait être un ordre de Capitaine Évidence, mais en fait c’en est un très avisé :

Depuis que le quai de chargement du musée de notre université existe, bien sûr, impossible pour un vrai camion de se mettre à cul, nous utilisons toujours celui de nos voisins du dépatement théâtre quand une semi-remorque vient prendre en charge ou livrer un chargement. Celà voulait dire que nous avions à tirer nos caisses à travers la galerie et une série de couloirs et de portes. Kevin, l’un de nos préparateurs, essayait de manoeuvrer une caisse en dehors du musée à travers les double-portes mais il est resté coincé. Je suis venue l’aider et j’ai trouvé ça si étroit que j’ai dû presser les barres anti-panique sur les portes de chaque côté. La caisse était standard, en contreplaqué avec un cadrage extérieur qui divisait les côtés en panneaux. Comme la caisse passait sur les barres anti-panique, celles-ci revenaient d’un coup sec quand elles passaient un morceau de panneau, donc je devais faire des aller-retour pour appuyer dessus de nouveau jusqu’à ce que nous ayons finalement passé la caisse à l’intérieur. Comme mes bras ne sont pas assez longs pour couvrir la largeur de la porte, nous devions mettre la caisse dans un certain angle pour appuyer sur une barre pendant que j’allais vers l’autre. Si cette caisse avait été un peu plus large, nous aurions dû la faire passer par l’extérieur et autour du bâtiment.
On s’amuse.

Texte : Anne T. Lane

Traduction en français par Aurore Tisserand.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

This post is also available in: Anglais Espagnol Allemand

One comment

  1. Laura Hunnicutt dit :

    Great! Pack, unpack, move and repack!
    totally understand…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *