Archive for Solutions de stockage

L’image impressionnante de la journée : la construction d’une boite

Je travaille avec beaucoup de gens géniaux. Bien sûr je le sais, mais de temps en temps j’ai un petit rappel. Alors que je rangeais notre espace d’emballage, j’ai trouvé un bout de papier où l’un de nos assistants avait soigneusement construit une boite de rangement pour l’un de nos tubes à vide. Je ne pouvais pas le jeter, je devais le partager avec tous les pros de l’emballage qu’il y a ici :

kiste roehren

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Des solutions de stockage : le rangement du scanner à code-barres

Motivés par le récit de Sheila Perry nous débutons actuellement la mise en place de codes-barres pour la gestion de nos collections à la TECHNOSEUM . Nous utilisons des scanners portables et veillons à nous protéger contre tous les dangers que peuvent impliquer les réserves d’un musée des sciences .

Nous avons acheté des caisses standard en aluminium rouge, ainsi facilement repérables dans nos zones de stockage (cette couleur s’est déjà révélée utile pour les blocs-notes et les cutters ). Puis j’ai donné comme mission à mon assistante stagiaire, Linda, de réfléchir à un bon moyen de protéger nos scanners et accessoires.
Voici la première merveille qu’elle a créé :

scanner

Le matériau est une mousse de polypropylène noire que nous utilisons lors de nos montages d’expositions . Voyez, elle a même creusé la mousse afin que que la préhension de tous les accessoires telle que la clé USB soit aisée? C’est définitivement la meilleure trousse à outils que nous ayons pour le moment! A présent, Linda a débuté une production en séries puisque nous avons acquis d’autres scanners …

Traduction en français par Marine Martineau

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Des solutions pour le stockage des œuvres : un autre type de conditionnement pour les boutons

Récemment, nous avons mis en ligne un exemple de conditionnement crée par le MJH pour sa collection de boutons (http://world.museumsprojekte.de/?p=4221&lang=fr).

Mais comment faire si vous n’avez pas un technicien de conservation expérimenté à disposition et assez de temps devant vous pour créer un tel conditionnement ? Eh bien, il y a la technique inventée par la conservatrice en charge de la gestion des collections à la State Historical Society dans le Dakota du Nord, Jenny Yearous, technique qu’elle nous a transmise :

oject in bag

« card cut to take pinDans un premier temps il faut couper des carrés de carton neutre de façon à ce qu’ils soient plus petits que les sachets en polyéthylène. Des fentes sont découpées dans le carton afin d’y insérer la bélière ou le système d’accroche des boutons. Le numéro d’inventaire est alors inscrit sur l’objet, le carton qui le supporte ainsi que le sachet. De cette façon, quand/si l’objet part en prêt pour une exposition, il pourra toujours être replacé dans son conditionnement d’origine à son retour.
Si cet objet n’est pas encore enregistré sous son code-barres, ce dernier sera aussi placé sur l’extérieur du sachet.

Les sachets sont stockés verticalement, par numéros d’inventaire, dans un tiroir ou une boîte de conservation. Vu que les objets sont conservés dans des sachets, ils peuvent être manipulés sans porter de gants. Sous supervision de l’équipe de conservation, les chercheurs peuvent aussi les étudier facilement.
drawer1C’est donc une technique de conditionnement très simple, peu coûteuse et qui peut être réalisée facilement sans formation particulière. J’ai souvent avec moi des carrés de cartons neutre découpés à l’avance dont la taille correspond aux sachets que j’utilise. »

Merci pour cette solution de stockage.

N’oubliez pas, si vous avez connaissance d’un autre type de conditionnement pour les boutons, n’hésitez pas à nous en informer en commentant cet article ou en nous envoyant un mail à to story@museumsprojekte.de

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Des solutions pour le rangement des œuvres : le conditionnement des boutons au MJH

Conserver des boutons peut être un épineux problème. Vous ne pouvez pas les mettre tous ensemble dans un sachet type Minigrip ® car ils vont frotter les uns contre les autres. Vous pouvez alors les conditionner chacun dans un sachet mais ces derniers ont tendance à glisser et à se mélanger dans la boîte, et il ne sera pas facile de retrouver un bouton. Récemment je suis tombé sur une bonne idée de rangement pour les boutons au Museum of Jewish Heritage à New York

Button storage at MJH

Le conditionnement des boutons au MJH

Ils l’ont publié sur le compte Twitter de leurs régisseurs @MJHReg (compte qui mérite vraiment d’être suivi, où il y a des bonnes idées et photos) et je les ai contacté afin de leur demander s’ils accepteraient que cela soit re-publié sur Registrar Trek. Une des régisseurs Jennifer Roberts m’a immédiatement répondu et nous a donné l’autorisation de le faire. Elle a aussi envoyé des photos supplémentaires…

Button storage in the process

Un conditionnement de boutons en cours de fabrication

..et m’a expliqué comment cela était fabriqué :

« Pour cette collection sortant de l’ordinaire, notre technicien de conservation crée des plateaux de rangement, à partir de carton et d’adhésif papier neutres, qui peuvent être empilés dans une boîte de conservation standard. Réaliser des plateaux de rangement nous permet de conditionner environ 350 boutons par boite tout en les conservant dans un milieu stable et en les rendant facilement accessibles. Les boutons sont rangés par tailles afin de rationnaliser l’espace de rangement, et nous sommes actuellement en pleine campagne de photographies donc nous aurons des images de référence qui nous aideront dans le futur à localiser chaque bouton. »

ButtonsMJH2

N’est-ce pas adorable ? A vous d’essayer…

Traduction en français par Marine Martineau

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail